1465

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 15/20

LINE UP

-Michael Sadler
(chant+claviers)

-Jim Crichton
(basse)

-Jim Gilmour
(claviers+chant)

-Ian Crichton
(guitare)

-Steve Negus
(batterie)

TRACKLIST

1)Listen To Your Heart
2)Take A Chance
3)What Do I Know ?
4)Misbehaviour
5)Nine Lives Of Miss Midi
6)You And The Night
7)Out Of The Shadows
8)Easy Way Out
9)Promises
10)Here I Am
11)(Goodbye) Once Upon A Time

DISCOGRAPHIE


Saga - Behaviour
(1985) - pop prog - Label : Polydor



Heads Or Tales avait déjà amorcé une évolution, timide encore puisqu'il restait dans la lignée des quatre premiers albums. Behaviour est l'aboutissement vers un style pop et moderne, très éloigné du son "B.O. de Megaman" des débuts, beaucoup plus sérieux aussi et moins enfantin. Behaviour est le fruit d'un travail colossal puisque Saga avait pris beaucoup de temps pour l'arranger et le peaufiner dans plusieurs studios (en Allemagne, en Suisse et aux Bahamas) afin qu'il soit parfait.

La production est superbe en effet et c'est l'album de Saga qui a le mieux vieilli, il sonne toujours aussi moderne près de vingt ans plus tard, à part quand Steve Negus utilise sa batterie électronique. Le style pop déroutera de nombreux fans et fait que Saga est à classer aux côtés de groupes comme Simple Minds, Talk Talk, Toto, Depeche Mode, plus que dans la mouvance du néo progressif.

Déjà, il suffit de regarder la pochette, on peut difficilement faire plus "pop années 80", non ? Sans parler des costumes ridicules que Saga arborera pendant la tournée. Même si ce n'est pas mon album préféré de Saga, il faut bien reconnaître que c'est le plus abouti de cette époque et il contient d'ailleurs quelques-uns des plus beaux titres du répertoire de Saga : le très doux "You And The Night", un peu dans la lignée de "Time's Up", en plus profond, le fabuleux "Take A Chance", une chanson pleine d'entrain et de mélodies plus belles que jamais. La première fois que j'ai écouté Take A Chance, j'ai tout de suite pensé au Toto période Joseph Williams, ne serait-ce que pour le rythme déchaîné basse-batterie, les nappes de claviers et l'aspect passionnel des mélodies.

Enfin, "(Goodbye) Once Upon A Time" est un véritable petit bijou qui se rapproche du progressif, un des meilleurs titres de Saga : l'intro au piano, la guitare aérienne et surtout le refrain, ou comment claviers et guitare parviennent à s'allier pour mettre en avant la voix de Michael Sadler. Magnifique ! Ce n'est pas pour rien si Michael Sadler avouera plus tard que Behaviour est son album préféré, et que "(Goodbye) Once Upon A Time" est pour lui la chanson la plus difficile à reproduire en live, trop émotionnelle justement ! Le travail effectué à la guitare est toujours aussi pointilleux mais celle-ci sait aussi s'effacer et laisser la place au chant. Les solos se font beaucoup plus rares. Idem pour les claviers et les synthés, ils n'en font plus des tonnes désormais. "Here I Am" est le seul morceau à se rapprocher de l'ancien style de Saga, la maturité en plus. On retrouve les bonnes vieilles guitares heavy, les solos et surtout les vocaux de Michael Sadler, c'est sa meilleure performance à ce jour.

Behaviour contient aussi quelques titres pop plus "light", parfois de toute beauté tellement les mélodies y sont sublimes ("Promises", "Listen To Your Heart") et d'autres sur lesquels j'ai eu un peu de mal à accrocher au départ. "What Do I Know ?" et "Misbehaviour", j'aime bien, ça sonne frais, c'est super bien interprété, mais, comment dire, ça ne m'excite pas plus que ça, je trouve ça un peu léger justement. Je dois être "nostalgique" quelque part, l'énergie des débuts n'étant plus tout à fait présente.

C'est pourtant vers ce style pop-rock que se dirigera Saga à l'avenir, avec tout le malheur que l'on sait. Mais Behaviour assure à merveille la jonction entre le passé et l'avenir. Si vous adhérez sans broncher à ce virage, Behaviour mérite 18/20 sans hésitations, tant il est proche de la perfection. Moi, j'adhère, pas de souci, mais avec quelques réserves tout de même. Ça me fait un peu la même impression avec The Seventh One de Toto, un album réputé pour être quasi parfait.
"Out Of The Shadows" n'est également pas le titre heavy et sombre que l'intro pouvait laisser espérer. Il est néanmoins très bon, comme une sorte de version allégée de "Careful Where You Step" ou "Compromise".


Bref, comme sur tout album mature qui se respecte, on peut sentir poindre un léger ennui, même en étant conscient de tout le travail qu'il représente. Dommage car sans cela, Behaviour aurait pu être mon album de Saga préféré. Il n'en reste pas moins d'une qualité irréprochable et sa réalisation, éprouvante pour tout le monde, affectera d'ailleurs l'unité du groupe puisque Steve Negus et Jim Gilmour finiront par s'en aller. C'est le dernier grand album de Saga, avant le retour en grâce inespéré, dix ans plus tard, avec Generation 13 .


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7