1420

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 16/20

LINE UP

-Kvebek
(chant+guitare)

-Sagstad
(guitare)

-TRS
(basse)

-Live Julianne
(violoncelle)

-Dan
(batterie)

TRACKLIST

1)Origin of Sin
2)The Wanderer and his Shadow
3)Cyanide Storm
4)Coming to an End
5)Shedim
6)Where Angels Burn
7)My Curse
8)Chaos Incarnate

DISCOGRAPHIE


Pantheon I - The Wanderer And His Shadow
(2007) - death metal black metal - Label : Candlelight



La Norvège… on aime bien parce que tous les jours sortent des groupes venus de nulle part (enfin si, de là-bas), et qui comme de par hasard sont excellents. Et dans ceux-là, je prends Pantheon I, qui n’en n’est pas à ses débuts. Cette nouvelle signature chez Candlelight Records met à portée du monde la deuxième et très convaincante production du groupe intitulée The Wanderer And His Shadow, menée par Kvebek, ex-1349, à la guitare et aux chants.

Pour aller à l’essentiel, Pantheon I sublime l’art black metal par une symbiose entre violence impulsive et sens des mélodies lancinantes, parfois épiques, parfois nostalgiques. Entre Keep Of Kalessin et certaines influences à la Emperor ("Cyanide Storm"), l’atmosphère sauvage et travaillée du groupe parvient d’autant plus à se déployer grâce aux interventions d’un violoncelle et de chants clairs ("Coming To An End"), aux effets garantis, si peu imposés soient-elles.

Les parties ultra rapides qui sont la majorité de cette œuvre, respirent par des breaks ultra opportunistes, laissant aller les compositions dans des délires toujours plus sombres et accrocheurs. Tant et si bien qu’il résulte de l’alliance de cette violence pure et dure avec la propension bien plus théâtrale du groupe une sorte de plénitude musicale, à la fois intense et colorée. Et si certains titres s’approchent plus des standards (comme le début de "My Curse"), quelque chose dans l’interprétation finit toujours par signaler l’identité propre au groupe.

Pour le reste, la production correcte ajoute un point à l’ensemble, même si le chant de Kvebek semble en retrait dans le mixage. Il en reste que The Wanderer And His Shadow est fortement conseillé aux amateurs de musique brutale et expressive !! C’est une très bonne adresse et il faut y aller. L’excellent lay out est à l’image de la musique…




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1