1303

CHRONIQUE PAR ...

6
Lord Henry
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 12/20

LINE UP

-Raymz Fiink
(guitare+chant)

-Sleaze Fox
(batterie)

-Chuch
(basse)

TRACKLIST

1)We Want Fun
2)Fiinky Pie
3)Are You Ready
4)I Just Wanna
5)Live To Ride
6)Little Suzy
7)Hell On Earth
8)Runaway
9)Hard Times (Kiss)

DISCOGRAPHIE

Fiinky Pie (2003)

Fiinky Pie - Fiinky Pie
(2003) - rock rock n'roll - Label : Brennus Music



Groupe formé autour du guitariste/chanteur Raymz Fiink, Fiinky Pie est ce qu’on peut considérer comme la réponse française tardive à Kiss. Neuf titres composent cet album éponyme, que l’on peut résumer en quelques mots: rock 'n' roll baby! Simplicité et détente sont de mise, avec des riffs simples mais efficaces, des soli tout sauf techniques, une batterie à trois temps et une voix pas forcément très performante. Il n’en faut pas plus pour construire un solide album de heavy-rock dansant et nostalgique.

Le Paul Stanley français a été élevé à bonne école: Kiss, ZZ Top, et même Alice Cooper laissent planer leur aura sur Fiinky Pie, et Raymz Fiink, dans un style qui va droit à l’essentiel, n’a pas à rougir de la comparaison. "We Want Fun" en ouverture est révélateur de l’esprit qui anime le groupe: il n’y a clairement pas eu de prise de tête lors du processus de composition! La formule magique est répétée tout au long du disque; comprenez une guitare hargneuse, des couplets mélodiques, un refrain bateau, et emballé c’est pesé. Ajoutez ci et là quelques effets de voice-box "Fiinky Pie", "Live To Ride"), et voici tout ce dont le groupe a besoin. La production sans fioritures suit le même chemin, et insiste particulièrement sur les riffs, comme à la bonne époque.

La voix de Raymz ne tient sûrement pas la comparaison face aux ténors du hard comme Glenn Hughes, David Coverdale ou R.J. Dio. Evoluant toujours dans les mêmes tonalités, il s’agit pour notre chanteur d’une prise de risque minimum. Qu’importe, le style de Fiinky Pie ne requiert en rien des capacités techniques phénoménales. D’ailleurs on peut très bien être un musicien au niveau passable – voire mauvais - et faire quand même une grande carrière: exemple, l’influence la plus perceptible de Fiinky Pie, à savoir Kiss. Du moment que le groupe saura pondre des couplets entraînants comme ceux de "Are You Ready" et des refrains aussi efficaces que celui de "Runaway", on négligera l’aspect technique. L’important, c’est que ça groove!

Que dire de plus? Il est inutile de s’appesantir sur chaque titre, sachant qu’il n’y a aucune surprise sur ces neuf morceaux, ni même sur la reprise de "Hard Times" de… Kiss, que Raymz aurait d’ailleurs très bien pu avoir lui-même composée. Voilà un album léger, direct, et brut, qui plaira sans doute aux inconditionnels du hard-rock guignolesque à l’américaine, typé 1980’s. Force est de constater qu’il n’y a plus guère de représentants de cette époque révolue; qu’il vienne de France est d’autant plus étrange. Et agréable. Je ne prédis pas à ce groupe un succès fulgurant, mais je gage qu’il saura mettre le feu à plus d’un parterre lors de festivals ou de fêtes de la musique. Rock 'n' roll, tout simplement. Et parfois, ça soulage.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6