1299

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 8/20

LINE UP

-Steve Walsh
(chant+piano)

-Steve Morse
(guitare+chant)

-Phil Ehart
(batterie)

-Billy Greer
(basse)

-Rich Williams
(guitare)

TRACKLIST

1)Silhouettes In Disguise
2)Power
3)All I Wanted
4)Secret Service
5)We're Not Alone Anymore
6)Musicatto
7)Taking In The View
8)Three Pretenders
9)Tomb
10)Can't Cry Anymore

DISCOGRAPHIE


Kansas - Power
(1986) - hard FM - Label : MCA





Contrairement à ce qu'on pouvait s'attendre avec le retour en fanfare de Steve Walsh, Kansas n'a pas l'intention d'effectuer un retour aux sources vers un bon vieux prog des familles. Pourtant le dernier disque en date de Kansas, le best of, laissait la part belle aux morceaux de la grande époque et ne contenait finalement que trois morceaux issus de la période FM, ce qui laissait présager un avenir radieux. Mais non, avec Power, on assiste à un changement dans la continuité, comme disent si bien nos braves politiques. Un changement qui concerne surtout le line-up étant donné que la moitié du line-up originel a déserté le navire. Power a quand même l'avantage d'être moins monocorde que Drastic Measures, et ce grâce au retour de Steve Walsh justement, et surtout grâce à l'arrivée du jeune guitariste virtuose Steve Morse (Dixie Dregs). Le style est donc toujours du hard-FM sans réelle consistance ; Kansas n'ayant pas vraiment réussi à s'approprier ce style à son compte pour en faire quelque chose de novateur.

Mais il y a du bon sur ce disque, quand même, en cherchant bien ! Les meilleurs titres sont surtout ceux où les synthés sont le plus en retrait et les cavalcades de Steve Morse bien en avant. "Silhouettes In Disguise" par exemple est heavy et possède de jolies harmonies vocales sur le refrain, tout à fait dans l'esprit traditionnel de Kansas. "We're Not Alone Anymore" est un titre bien speed où encore une fois la guitare, technique et surtout expressive fait des merveilles. Et mieux encore, sur l'enchaînement "Musicatto" - "Taking In The View", Kansas laisse tomber un instant son style FM. On se croirait presque revenu à la grande époque sur l'instrumental "Musicatto", bien progressif dans l'âme mais revu et corrigé à la sauce moderne, et sur la magnifique acoustique "Taking In The View", ballade dans le genre "Dust In The Wind".

Voilà pour les points positifs, pour le reste, cela ne vaut pas bien le coup de s'attarder. Toutes les autres chansons sont quelconques de chez quelconques. Kansas nous fait tour à tour des parodies de Survivor, oui oui les mecs qui avaient fait la BO de Rocky (sur "Power"), de Toto sur quelques lignes de claviers bien people ("All I Wanted") ou même de Tina Turner (sur le refrain de "Tomb 19"). Sans être réellement mauvais, ce n'est pas vraiment le genre de morceaux qu'on a envie d'entendre sur un album de Kansas. Et Steve Walsh nous la joue voix éraillée à la Jon Bon Jovi, cela ne correspond pas du tout à son timbre. Donc voilà, Power n'est pas terrible mais laisse malgré tout une petite lueur d'espoir de voir Kansas revenir vers de bonnes choses.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2