1269

CHRONIQUE PAR ...

10
Beren
Cette chronique a été mise en ligne le 07 novembre 2007
Sa note : 13/20

LINE UP

-Manne Ikonen
(chant)

-Tommi Kiviniemi
(guitare)

-Wille Naukkarinen
(guitare)

-Janne Julin
(basse)

-Aleksi Munter
(claviers)

-Veli-Matti Suihkonen
(batterie)

TRACKLIST

1)Rails At The River
2)Hold On Thin Line
3)Horns
4)Minus Side
5)Away And Here
6)Along The Barriers
7)Based On You
8)Disgusted By The Light
9)Autoemotive
10)Deliberately

DISCOGRAPHIE


Ghost Brigade - Guided By Fire
(2007) - postcore dark metal - Label : Season Of Mist



Lancé par Season Of Mist, Guided By Fire est le premier album de Ghost Brigade, un nouveau groupe formé en 2005 et venu, une fois n'est pas coutume, du grand froid scandinave. Regroupant en son sein le claviériste renommé de Swallow The Sun, Ghost Brigade pratique le grand huit stylistique et musical sur une première offrande pour le moins énigmatique, à l'image de son artwork sombre et classieux. Mais à force de jouer la carte de la musique "inclassable" comme peut le faire le discours promo - abusé - du label, on ne peut qu'être forcément un peu déçu à la première écoute de ce disque.

En effet, dès l'introduction de "Rails At The River", le morceau d'ouverture, on est délibérément pris en défaut par l'ambiance faussement mélancolique qui se dégage du chant clair, blafard et lancinant de Manne Ikonen et des riffs éthérés des deux guitaristes. Dès le premier couplet, le chant se mue en growl caverneux et se fait alors plus incisif - proche du chant hurlé de Scott Kelly (Neurosis) - et le groupe passe en mode coreux: guitares lourdes, hargneuses et basse vrombissante témoignent d'une fausse modestie bienvenue en début de parcours: rien d'inclassable là-dedans, juste quelques bonnes idées piochées dans des styles a priori assez hermétiques (postcore, dark metal, doom).

Avec Guided By Fire, on a en effet affaire à un groupe de dark metal mélangeant habilement de grosses influences postcore (Cult Of Luna n'est jamais loin), doom ("Minus Side", témoignage de la présence d'Aleksi Munter au sein du groupe), tout en ménageant de nombreux espaces de respiration bienvenus au sein même des morceaux. De ce fait, Guided By Fire est un album ambivalent à plus d'un titre ("Horns" et "Autoemotive", aussi burnés qu'ils sont atmosphériques) mais fait parfois preuve, malheureusement, d'un classicisme tenace. Rien n'est vraiment neuf dans ce que propose le groupe finlandais: les mécanismes stylistiques sont archi-connus (alternance de chant clair et de growl coreux, développements parfois convenus) et l'ensemble fleure bon le melting-pot pas vraiment digéré qui ne résistera sans doute pas au temps.

Cependant, Manne Ikonen et sa bande ont réussi à insuffler au genre mi-coreux, mi-doomeux proposé sur Guided By Fire un romantisme pop souvent salvateur ("Hold On Thin Line", brumeux à souhait mais paradoxalement très facile d'accès). Ainsi, malgré des influences reconnues mais encore trop présentes, les compositions souvent sournoises de ce disque attirent l'oreille plus que de raison...il y a là matière à creuser, entre la tension salvatrice de certains morceaux, la puissance dégagée par des riffs de guitare souvent inspirés et l'atmosphère âpre qui enrobe le tout.


Finalement, Guided By Fire est une bonne entrée en matière pour un style aussi opaque et fourre-tout que le dark metal et mérite quelques écoutes attentives, pour peu que l'on apprécie des groupes comme Cult Of Luna, Neurosis, Katatonia ou encore - et c'est l'influence la plus prégnante ici - un Swallow The Sun débarrassé de ses attributs symphoniques et épiques. Bon album mais pas vraiment solide - pour le moment.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2