1257

CHRONIQUE PAR ...

7
Count D
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 11/20

LINE UP

-Andre Moraweck
(chant)

-Sebastian Grund
(guitare)

-Marc Zech
(guitare)

-Tom-Eric Moraweck
(basse)

-Nick Wachsmuth
(batterie)

TRACKLIST

1)Catharsis
2)The Worlds Havoc
3)Endorsed by Hate
4)Watch It All Come Down
5)Without a Face
6)At the Gates of Demise
7)Chosen Fate
8)The Omega Suite
9)Human Waste
10)Suffer or Endure
11)Götterdämmerung

DISCOGRAPHIE


Maroon - Endorsed By Hate



Après un premier essai (Antagonist) en 2001, et plusieurs dates en Europe comme aux States, Maroon (wouha le nom!) arrive avec un nouvel album chez Alveran Records, Endorsed By Hate. Un thrash/hardcore/death musclé et puissant bien sympa qui n’échappe pas aux clichés du genre. La musique de Maroon se veut musclée, sans réel compromis, basée comme du bon thrash sur des riffs acérés, école US. Chant entre Slayer et Carnal Forge, passages hardcore (presque street hardcore à la Agnostic Front), et une certaine puissance de composition style At The Gates et Hatebreed.

Donc effectivement beau produit, surtout pour une deuxième réalisation. Quelques titres sortent du lot comme "At The Gates Of Demise", épris d’une certaine volonté meurtrière, avec de bons riffs à headbanger comme des cochons. Les breaks se veulent violents et incisifs, aidés par une production très correcte. "Without A Face" se veut aussi rythmiquement bon, très carré et rentre dedans comme le style l’exige, tout comme "Choosen Fate" avec son intro instrumentale thrash longue et bourrée de samples, pour ne pas oublier que le meurtre n’est pas si loin de nous. Belle performance du batteur qui parvient aisément à faire vivre les titres avec un jeu précis et varié, utilisant de nombreux sons de cymbales.

Un titre un peu hors sujet mais particulièrement bon se glisse sur la galette. J’ai même envie de dire qu’il donne une touche plus variée à un album qui aurait tendance à produire titres après titres les mêmes recettes maintes fois utilisées par les groupes cités plus haut. "The Omega Suite" est plus lent, basé sur une recherche d’ambiances lourdes et assez mélodiques où les interventions de guitares acoustiques apportent une dimension inconnue des autres titres. Pour aller au fond des choses, il faut reconnaître que la qualité apparente de Maroon laisse place ici et là à de la fatigue et du déjà-vu. L’interprétation est toujours correcte, mais la véhémence un peu facile et compacte de tous les titres (sauf "The Omega Suite") finit par aplatir un peu le disque dans son ensemble et faire de Endorsed By Hate un album qui vaut le coup d’oreille soit, mais qui ne restera pas dans les annales (j’ai failli me tromper). Le titre "Human Waste" est l’exemple parfait du titre qui n’a de consistance que la puissance sonore qu’il dégage, pulsions vocales et guitares arides en avant.


La pochette est sobre et permet à tout public d’orienter déjà le concept de Maroon, qui n’est autre que haine, meurtre, perte et utilisation des armes à feu, comme si bien rappelé sur le dernier titre "Götterdämmerung". Endorsed By Hate est un album correct mais sans plus, qui s’adresse à ceux qui souhaitent écouter sous d’autres formes ce que The Haunted, At The Gates ou Unleashed peuvent offrir.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5