1222

CHRONIQUE PAR ...

5
Fishbowlman
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 17/20

LINE UP

-Paul Di'Anno
(chant)

-Dave Murray
(guitare

-Adrian Smith
(guitare)

-Steve Harris
(basse

-Clive Burr
(batterie)

TRACKLIST

1)Ides of March
2)Wrathchild
3)Murders in the Rue Morgue
4)Another Life
5)Genghis Khan
6)Innocent Exile
7)Killers
8)Prodigal Son
9)Purgatory
10)Drifter

DISCOGRAPHIE


Iron Maiden - Killers
(1981) - heavy metal - Label : EMI



Cet album marque l'arrivée d'Adrian Smith à la guitare, mais bon, honnêtement, ça ne s'entend pas trop encore vu que Denis Stratton (c'est lui qui avait apporté l'idée des harmonies doubles de guitares, harmonies qui représentent l'une des parties fondamentales des compositions d'Iron Maiden, et encore aujourd'hui !!!!) jouait déja bien. Les chansons sont plus mélodiques que sur le 1er album et tous les musiciens semblement avoir progressés ce qui renforce la cohésion du groupe. A moins que ce ne soit juste la production, par le fidèle Martin Birch qui restera très longtemps avec le groupe, plus claire et puissante, qui donne cette impression de cohésion. Les guitares surtout sonnent bien mieux.

Injustement sous estimé, Killers est, à mon avis, encore meilleur que Iron Maiden. Clive Burr assure sa meilleure performance dans le groupe avec un style très direct, parfois technique et toujours efficace. L'album a moins de titres considérés comme des classiques par les fans. Pourtant, tous les titres sont vraiment excellents, très aggressifs ("Wratchild", "Murders in the Rue Morgue", "Killers") avec un tempo toujours soutenu... et que dire des superbes instrumentales "The Ides of March" et "Genghis Khan", hyper rythmées, elles surpassent largement "Transylvania" grâce à de superbes solos et une belle collection de riffs (le dernier riff de "Genghis Khan" sera d'ailleurs repris sur le hit de Papa Roach, "Last Resort", soit 20 ans plus tard !) ! Car oui, "Transylvania", elle était cool mais un peu batarde quand même, alors que là les riffs sont de toute beauté. Sans oublier que le tout cela sonne vraiment rock, un domaine où Iron Maiden excelle à tous les coups (et même sur "The Angel and the Gambler" plus récemment, excellent titre), et ça dépote sévère ! L'ami Bruce Dickinson ne réussira jamais à atteindre le même niveau d'énergie, faut bien le dire !!

D'autres sont plus mélodiques mais toujours très réussis: des titres comme "Purgatory" ou "Drifter" possèdent une pêche incroyable alliée à une approche mélodique unique, que l'on ne retrouvera jamais dans les albums suivants ! Ces titres auraient même mérités de figurer dans la liste des classiques du groupe à la place d'autres moins fouillés et plus conventionnels ("Number of the Beast" au hasard !). Et la magnifique ballade "Prodigal Son", un des sommets de l'album, est surement un des plus beaux titres jamais composés par le groupe, avec la basse galopante de Steve qui laisse baba et une mélodie magnifiée par les guitares pop et le chant touchant de Paul. Killers est sans aucun doute un des meilleurs albums du groupe, tiré d'une époque passionnante et très créative pour Iron Maiden, vraiment dommage que ce fut le dernier avec Paul Di'Anno.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3