1173

CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
Cette chronique a été mise en ligne le 24 octobre 2007
Sa note : 11/20

LINE UP

-Craigafer
(chant)

-Mike
(guitare+chant)

-Eric
(guitare)

-Jared
(basse)

-Matt
(batterie)

TRACKLIST

1)A Message To The Unknown
2)Guys Like You Make Us Look Bad
3)Higinia
4)Could Tell A Love
5)Rise Up
6)Times Like These
7)Pray
8)With Eyes Wide Shut
9)Wait For Tomorrow
10)Black Rose Dying
11)His Last Walk
12)Rise Up (acoustic)

DISCOGRAPHIE

His Last Walk (2007)

Blessthefall - His Last Walk
(2007) - metalcore screamo - Label : Ferret Records Science Records



Metalcore quand tu nous tiens. Il y a cinq ans presque personne n'avait entendu parler de toi, et aujourd'hui tu inondes le monde de tes mille et une variantes. Il faut dire que tu es quelque part une sacrée ribaude : chez toi il y a toujours de la place pour tous les sous-genres qui passent. Après avoir partouzé avec le melodeath scandinave et le hardcore US, tu as ensuite invité le thrash, le néo, l'emo et même la pop-punk MTV à ta fête, et cette orgie a donné naissance à des disques qui n'ont rien à voir entre eux et pourtant portent tous ton nom. C'est déjà beau de reconnaître tous ses enfants remarque.

Blessthefall fait partie de ces rejetons qui tentent de te décliner dans une version accessible aux djeunz à baggyz. Il faut dire que tout a changé depuis que tu as fait réaliser au public mainstream que les harmonies de guitare métal n'étaient pas forcément ringardes une fois posées à côté de vocalises aiguës et lisses. Avoir forniqué avec le screamo t'a donné le pouvoir du cri de goret vomissant (et de la mèche qui balaie le front) sans te faire perdre ton ancrage dans le heavy et le thrash, ce qui n'est pas étonnant quand on connaît cette aptitude au grand écart qui fait ton succès. Surtout que l'emocore t'a initié aux plans atmosphériques qui permettent autant de respirer que de mettre ton côté violent en valeur quand tu renvoies le bois. Tu te fais planante, enjôleuse et mélodique pour pouvoir mieux emballer, et il ne te reste qu'à te remettre à soudain hurler pour qu'on se dise que tu ne simules pas. Ca rend la relation avec toi plus gratifiante il faut dire : tu ne veux pas être qu'une passade adolescente et tu affiches donc les arguments qui te feront aimer par les vrais hommes, ceux qui aiment quand ça cogne et quand ça transpire.

Bon, il faut bien l'avouer, Blessthefall n'est pas vraiment ton gamin le plus réussi. Pas qu'il soit malformé ou pas fini : il a tout ce qu'il faut là où il faut, pas d'orteil surnuméraire ou de bec de lièvre. Mais il a ce côté niaiseux qui donne des envies de maltraitance, la faute à un chant clair qui dégouline de guimauve et à une tendance générale à la soupe assez dérangeante. En plus ces traits sont les seuls qui le détachent de la masse formée par ta descendance : on ne risque pas de l'élire délégué de la classe vu qu'on oublie ce qu'il raconte au fur et à mesure. Forcément, tout ce qu'il dit se ressemble! Pas très courageux, il se contente de rester sagement dans le rang et de jouer selon les règles définies par ses petits copains... et comme la promotion 2007 est surpeuplée on risque fort de prendre son numéro par politesse et de ne jamais le rappeler. Ses colères semblent artificielles et convenues, son côté émotif fait surtout pleureuse, les histoires qu'il raconte ont déjà été ressassées dix mille fois... bref il a pas l'air méchant mais par contre il est lourd. On l'invitera peut-être à la première surprise-partie par charité, et encore...


Bref, metalcore, tu es bien gentille mais il va falloir te calmer un peu. Le screamo avait peut-être un sourire Colgate et le charme inimitable des gens torturés, mais tout ça est un peu limite. Comment veux-tu qu'on te prenne au sérieux si tu continues à nous envoyer des floppées de niards qui se ressemblent tous? Celui-là n'a même pas assez de caractéristiques pour être mauvais, c'est quand même un comble! Allez, sans rancune : après tout tu es capable du meilleur quand tu t'appliques, donc on oubliera sûrement cette faute de goût. Il faut dire que quelque part c'est déjà fait donc tu as toutes tes chances. À la prochaine.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3