1133

CHRONIQUE PAR ...

21
Wineyard
Cette chronique a été mise en ligne le 19 octobre 2007
Sa note : 12/20

LINE UP

-Jari Kuusisto
(guitare)

-Lars Linden
(basse)

-Jens C Mortensen
(chant)

-Petri Kuusisto
(guitare)

-Stefan Westerberg
(batterie)

TRACKLIST

1)Testify For My Victims
2)Burning Eden
3)Numb
4)Godsend Gods End
5)End Game
6)Questions Pertaining The Ownership Of My Mind
7)Freedom By Mutilation
8)Subhuman
9)No Longer Bleeding
10)Biological Waste Matter
11)Lost Legion
12)Ante Mori

DISCOGRAPHIE


Carnal Forge - Testify For My Victims
(2007) - thrash metal metalcore - Label : Candlelight




Cette année 2007, outre la sortie de leur 6éme album, marque le dixième anniversaire des suédois de Carnal Forge. Comme cadeau, ils ont eu quelques soucis de label et perdu leur chanteur avant une tournée. Testify For My Victims ne s'annonçait par conséquent pas sous les meilleurs auspices, mais peut-être l'expérience est-elle venue à leur secours?



« Oui et non » est la réponse exacte, en plus d'être de la langue de bois sincère. Si l'on considère la qualité musicale pure du combo, l'affirmative est évidente : les frangins Kuusisto sont du genre bons guitaristes, ils savent distiller des riffs accrocheurs et agressifs ainsi que des soli mélodiques et plaisants. Leur son est clair, ça joue vite, c'est varié, rien à redire. Imaginez également que la batterie remplit son contrat parfaitement, et vous obtiendrez un groupe pratiquant un death mélodique à tendance thrash bien léché et au dessus du panier. On se prend même à croire entendre du Entombed période Wolverine Blues sur "End Game", la voix en moins.

Ça y est, le mot est lâché : « voix ». C'est justement là que le bât blesse. Il ne m'est pas possible de juger objectivement de la différence entre Jonas Kjellgren (l'ancien) et Jens C Mortensen (l'actuel), mais nul besoin d'élément comparatif pour trouver la voix de Mortensen pénible. Non que le garçon manque d'énergie ni d'agressivité vocale, bien au contraire, mais il manque de nuance, cruellement. Le timbre est assez monocorde, le débit linéaire même s'il est rapide (seules les derniers titres le ralentissent un peu) et surtout le timbre crié lasse très rapidement, à tel point que les efforts guitaristiques ont l'air vains. C'est d'autant dommage que l'on sent poindre une amélioration vocale à chaque fois que le rythme baisse...Mais est-ce la vocation du groupe?


La musique de Carnal Forge sent le groupe qui maîtrise son sujet : guitares ciselées, batterie efficace sans être trop présente, en bref cela respire l'expérience. Malheureusement, le manque (ou le trop?) de caractère du chant occulte une partie de cette maîtrise, et Testify For My Victims devient une copie moyenne tendance peut mieux faire alors qu'elle aurait pu être simplement bonne. C'est aussi frustrant que lorsque vous dégustez un Saint Félicien, qu'il vous en reste encore un peu mais que votre verre de rouge est vide : vous avez le plaisir à portée mais un élément manquant vous frustre.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5