113

CHRONIQUE PAR ...

6
Lord Henry
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 11/20

LINE UP

-Eddie Ojeda
(guitare+basse+chant)

-Joe Franco
(batterie)

+ guests

TRACKLIST

1)Tonight
2)Axes 2 Axes
3)Please Remerber
4)Eleanor Rigby
5)Evil Does (What Evil Knows)
6)Crosstown
7)Senorita Knows
8)Love Power
9)Funky Monkey
10)The Reason
11)Living Free

DISCOGRAPHIE

Axes 2 Axes (2005)

Ojeda, Eddie - Axes 2 Axes



Bas les masques: Eddie Ojeda n'est autre que le guitariste lead de Twisted Sister, souvent occulté dans ce groupe par son chanteur / leader Dee Snider, aussi laid que culte. Fidèle au poste depuis près de trente ans, ce n'est que cette année que l'homme a jugé bon de laisser sa créativité s'exprimer au sein d'un album solo. Alors bien sûr, Axes 2 Axes ne paraît pas vraiment s'éloigner de son style d'origine, néanmoins il y trouve l'opportunité de briller dans pas moins de trois morceaux instrumentaux; chose qu'il ne pourrait vraisemblablement pas se permettre au sein de Twisted Sister. Mais pour l'accompagner dans l'aventure, et histoire de mettre toutes les chances de son côté, Eddie Ojeda a su s'entourer de guests prestigieux.

Et c'est ainsi, excusez du peu, que Ronnie James Dio apparaît sur l'ouvreur de cet album, "Tonight". Comme à son habitude, le nabot délivre des lignes vocales excellentes, dans un titre mi-hard mi-heavy taillé sur mesure à son gosier. La guitare d'Eddie crache le feu de toutes parts. "Axes 2 Axes" et, plus loin, "Crosstown", le savent bien. A la fois crushy à la Deep Purple et mélodiques à la Scorpions ("Coast To Coast" se rappelle soudainement à votre esprit...), ces instrumentaux sont efficaces, et profitent d'une très bonne production, laissant entendre distinctement les autres instruments. Mais c'est le totalement allumé "Funky Monkey", plus foncièrement rock 'n' roll, qui recueillera facilement tous les suffrages dans cet exercice. Enfin, Eddie Ojeda nous montre tout son doigté. On ne le croirait pas capable de ça lorsqu'on écoute le (trop) connu "We're Not Gonna Take It"...

Le reste, malheureusement, ne suit pas en terme de qualité. Joe Lynn Turner, toujours présent dans les bons plans rock 'n' roll, sauve "Please Remember" de la noyade, ce qui n'est pas le cas du plus sombre "Evil Duz (What Evil Knows)", chanté par Terry Ilous, tombant ici comme un cheveu sur la soupe, inadapté et surtout ennuyeux. "Love Power" met à rude épreuve tous les clichés du rock n'roll et les sert dans un insipide morceau. La reprise des Beatles "Eleanor Rigby", elle, déroute franchement à la première écoute, dans cette version métallisée. Le chant âpre de Dee Snider finit cependant par radicaliser plus ou moins élégamment la violence qu'Eddie a voulu donner à ce morceau, et le résultat, à défaut de mieux, s'avère tout de même original. La ballade "The Reason" est à jeter, alors que "Senorita Knows", plus intéressante, vaut surtout pour son chant intéressant et son ambiance hispanisante.


La pochette, de fort mauvais goût soit dit en passant, de Axes 2 Axes attirera à elle en premier lieu les amoureux de la six cordes. Ceux-ci seront gâtés sur un ou deux morceaux à peine; mais qui valent le coup. Pour le reste, c'est surtout aux fans de Twisted Sister que s'adresse ce premier album solo d'Eddie Ojeda, qui pourront tour à tour découvrir un visage inattendu de leur gratteux chouchou et comprendre pourquoi on lui laisse si peu de marge de manoeuvre dans son combo d'origine. Reste que l'on y trouve suffisemment de stars réunies pour convaincre également les amateurs de Joe Lynn Turner, de Dio, ou de XYZ. A eux de voir. Un album toutefois très irrégulier.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1