1094

CHRONIQUE PAR ...

10
Beren
Cette chronique a été importée depuis metal-immortel
Sa note : 8/20

LINE UP

-Mineiro
(chant)

-Dimitris
(guitare)

-Thanos
(guitare)

-Lefteris
(basse)

-Catherine
(batterie)

-Christos
(claviers)

TRACKLIST

1)Teteachlorodibenzo-P-Dioxine (T.C.D.D.)
2)Give Me All
3)Mind Trap
4)Building Your God
5)Hate in Me
6)Blossom of Paranoia
7)Tell Me One Reason
8)Shut the Fuck Up
9)Back to Life/Memories
10)Marble Smiling Face

DISCOGRAPHIE


Inactive Messiah - Inactive Messiah



Inactive Messiah, un groupe grec formé en 2001 sous le nom de Womb Of Maggots, en est à son premier véritable album avec Inactive Messiah. Le groupe peut même se vanter d'avoir tourné avec deux des plus gros groupes de metal grecs, à savoir Septic Flesh et Rotting Christ! Les influences de ces groupes se font-elles sentir à l'écoute de cet album? Et bien, malgré la présence en guest de Chris Antoniou sur un titre et la reprise de Septic Flesh ("Marble Smiling Face", issue de l'album Fallen Temple) en toute fin de tracklisting, on est loin du death/black mélodique des deux groupes précédemment cités. Non, Inactive Messiah joue ce qu'il appelle pompeusement du (attention la poudre aux yeux!) « powerful, electro nu-death metal ».

La première impression qui saute aux yeux est, malheureusement, un manque flagrant, voire désolant de pêche: les mid-tempos abondent et on a plus l'impression d'assister à une séance de répét' mollassonne et emplie de béatitude, que d'écouter un album effectivement mixé aux célèbres Finnvox Studios. La faute à une production limpide mais étonnamment faiblarde, mettant en avant les deux guitares sans pour autant ressentir les effets dévastateurs des twin leads finlandaises. Les riffs sont simples, efficaces ("T.C.D.D", l'excellent "Hate In Me"), mais ne remplissent pas l'espace sonore, tout comme une batterie très commune, très peu démonstrative au final. On est bien loin de la déflagration sonore du dernier Dark Tranquillity, en ce sens. Les éléments électro et divers samples sont quant à eux, limités ("Shut The Fuck Up") mais intelligemment utilisés ("Blossom Of Paranoia"), sans pour autant défier du bout du doigt les canons du genre.

Bref, tous les éléments du descriptif promotionnel apparaissent ça et là, agrémentés de quelques soli gentillets ("Give Me All", "Blossom Of Paranoia"). Tout cela est très bien, mais l'ensemble donne l'impression d'avoir été torché en quelques jours et encore. Les compositions sont très linéaires, similaires à tel point que l'ennui pointe définitivement le bout de son nez lors de la septième piste ("Tell Me One Reason"), où intervient Fovis de Septic Flesh (qui, au passage, a splitté peu après Sumerian Daemons) avec des parties de chant clair anecdotiques au possible. Le chant de Mineiro, quant à lui, est éminemment retouché, à la Nergal de Behemoth, la puissance en moins.


L'ennui, d'ailleurs, pointe aussi pendant l'écriture de cette chronique, pendant laquelle je ne vais d'ailleurs pas tarder à m'endormir si je ne change pas de disque. Inactive Messiah porte tout à fait bien son nom: une musique manquant très sérieusement de pêche, de complexité et surtout de CONSISTANCE, pour attirer le nerf auditif plus de cinq minutes. Le groupe, sur ce premier disque, n'a pas passé la seconde. Bon, c'est un premier jet, il ne faut donc pas leur jeter la dernière pierre. Mais la copie est à rectifier sérieusement pour espérer convaincre par la suite!


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6